Vous êtes ici

4
AVR

Trouver la meilleure huile d'olive

 

Quelle est la meilleure huile d’olive, tous les critères à regarder ?

 

Vous êtes à la recherche de la meilleure huile d’olive, celle qui accompagnera parfaitement tous vos plats ? Sachez qu’il existe une multitude de critères qui permettent de définir une huile de qualité.
Pour commencer la qualité des olives est un critère essentiel pour obtenir une huile savoureuse. En France, on récolte principalement la Tanche, la Picholine,  la Négrette, et l’Aglandeau. 
Les olives doivent être récoltées délicatement, car les chocs subis lors de la récolte vont altérer sa qualité. La production française est d’une qualité exceptionnelle, seulement la quantité est faible et ne suffit pas à répondre à la demande en huile d’olive toujours plus importante des français. Aujourd’hui seulement 4% de la consommation française est faite à partir d’olives française. Choisir une huile origine France est donc un excellent gage de qualité, le prix sera évidemment plus élevé en conséquence.
Une fois les olives récoltées il faut qu’elles soient pressées au moulin le plus rapidement possible. Il est important de choisir un pressage ou une extraction à froid. Si le pressage à froid ne permet pas de récupérer toute l’huile contenue dans l’olive (85% environ), elle est un gage de qualité supérieur. Cela garanti que l’huile n’a pas été chauffée avant extraction, et qu’aucun produit chimique n’a été utilisé pour extraire l’huile, ce qui altérerait considérablement ses qualités gustatives.
Opter pour une huile vierge extra est également un bon moyen d’avoir une huile de qualité. La classification Vierge extra indique que le taux d’acide oléique est inférieur à 0,8%. Cela assure qu’elle possède de bonnes qualités organoleptiques. Cela implique aussi que l’huile a été extraite aux bonnes températures. Cependant il faut faire attention, car il est possible d’obtenir une huile dite Vierge extra sans respecter tous les critères nécessaires. Il faut donc regarder le prix, méfier vous des huiles industrielles vendues comme Vierge extra.
Ce sont les critères essentiels pour avoir une huile d’olive de qualité. Cependant, chaque palais est différent, et c’est à vous de gouter les huiles pour savoir laquelle vous correspond le mieux.

 

Quels sont les critères factuels pour déterminer la meilleure huile d’olive ?

Les huiles d’olive avec une appellation AOP / AOC

Pour avoir une huile de qualité, on peut choisir de prendre une huile avec une AOP ou une AOC, ou encore une huile qui a reçu des médailles lors de concours. L’AOP est un label européen qui va protéger « la dénomination d’un produit dont la production, la transformation et l’élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée avec un savoir-faire reconnu et constaté ». Il assure donc le respect d’un cahier des charges, et délimite une aire géographique ou le produit doit être fabriqué.

L’autre label connu qui concerne l’origine des produits est l’AOC qui signifie Appellation d’Origine Contrôlée. Ce label français est tout simplement l’équivalent du label AOP européen. Tout comme l’AOP, l’AOC certifie l’origine du produit et valorise un savoir-faire. Le label français AOC a été créé dans le but de protéger les producteurs français des imitations. Le label français est considéré comme plus protecteur que son homologue européen de par son cahier des charges.

Les concours qui récompensent les meilleures huiles d’olive par une médaille

Vous pouvez également vous diriger vers une huile médaillée au concours général agricole de Paris. C’est un concours qui récompense les meilleurs produits alimentaires. Les huiles d’olives vont être dégustées à l’aveugle par un jury de professionnels, qui éliront les meilleures huiles. 

 

Quels sont les critères de goût pour déterminer la meilleure huile d’olive ?

Les variétés d’olive amènent une ardence

Les huiles peuvent être très variées au goût, on distingue la structure de l’huile et son fruité. La structure caractérise l’ardence de l’huile c’est-à-dire son piquant, ainsi que son amertume. Une huile à base d’olive Picholine sera très ardente, à l’inverse une huile à base de tanche sera plus douce. Pour ce qui est du fruité, ils sont aux nombre de 3, le fruité vert, le fruité mûr, et le fruité noir. Le fruité vert va évoquer la verdure avec des arômes d’herbes ou de feuilles, qui s’obtient avec des olives récolté quelques jours avant leur maturité complète. Le fruité mûr, lui évoque des fruits comme la pomme ou encore l’ananas, plus doux au palais et est obtenu en récoltant des olives noires à pleine maturité.

Les huiles de macération, une touche de gourmandise

Le dernier fruité, le noir, caractéristique d’une olive maturé après récolte comme dans les huiles « Gout à l’ancienne » correspond à des notes de cacao, de poivre ou de vanille. Une fois les olives récoltées, on les laisse maturer une semaine  pour qu’elles libèrent de nouveaux arômes, et perdent leurs ardence.  

 

Une huile bio est-elle forcément meilleure qu’une huile normale ?

 

Aujourd’hui, il est possible de faire de l’huile biologique. On va utiliser des procédés naturels comme le traitement à l’argile pour combattre les bios agresseurs comme la mouche de l’olive. C’est une démarche plus respectueuse de l’environnement et du développement durable. En revanche une huile bio n’est pas forcement meilleure qu’une huile conventionnelle, car les procédés utilisés en agriculture biologique n’influent en rien le goût final de l’huile.

Partager sur :
Twitter icon
Facebook icon