Vous êtes ici

31
OCT
2017

Comment conserver son huile d'olive

Astuces : dans quels endroits et pour quelle durée ?

Huile d'olive, de raisin, d'arachide, de canola, de tournesol... Difficile de s'y retrouver lorsque l'on fait la cuisine, d'autant plus que toutes ces huiles n'ont pas les mêmes vertus pour la santé ni les mêmes méthodes de conservation. L'huile d'olive, produit symbole des régions méridionales et ensoleillées, possède des propriétés de conservation particulières.

  • Comment se conserve-t-elle ?
  • Combien de temps peut-on la garder à partir de la date de fabrication ?
  • Dans quels endroits la stocker pour qu'elle conserve toutes ses propriétés ?

L'huile d'olive, de la récolte à la fabrication

L'huile d'olive, produit phare des régions méditerranéennes, et notamment de la Provence, commence son aventure au moment de la récolte des olives. Une fois cueillies, celles-ci sont envoyées vers le moulin pour y être triées et lavées à l'eau froide. Elles passent ensuite par trois phases afin que leur jus puisse être récupéré : le broyage, le pressurage et la décantation. Ces différentes opérations confèreront toute sa force à l’huile d’olive et préciseront son temps de conservation. L'huile est ensuite mise dans des bouteilles en verre ou dans des bidons métalliques, pour une conservation optimale. L'étiquette indique ses propriétés, son lieu de fabrication et sa date limite de consommation.

 

Conservation de l'huile d'olive : choisir un endroit adéquat

Le principal ennemi de l'huile d'olive est l'oxydation. Il s'agit d'une réaction chimique liée au temps et subie par la plupart des produits alimentaires qui n'ont pas de conservateurs. L'oxydation est due entre autres à la lumière et à la chaleur.
L'huile d'olive perd de sa saveur et de sa qualité au contact de l'air, de la chaleur et de la lumière du soleil. Pour une conservation optimale de votre précieux liquide, il sera donc indispensable de le stocker dans un endroit sec, sombre et frais. Evitez par contre à tout prix le réfrigérateur : l'huile d'olive, au contact du grand froid, se troublerait et perdrait de ses arômes. La température doit être ambiante. Conservée à une température inférieure à 13°C, l'huile d'olive se solidifie. Il suffit ensuite de la remettre dans un endroit à température plus élevée pour qu'elle retrouve son état liquide d'origine.

Cependant, ces manœuvres, répétées trop souvent, accélèrent la détérioration de l'huile d'olive. Il est donc préférable de placer la bouteille ou le bidon de façon permanente, dans un placard de la cuisine, ou dans un garde-manger. Pour le contenant, plusieurs solutions s'offrent à vous. Vous pouvez choisir un bidon métallique ou bien plastique, mais aussi une bouteille en verre, même après ouverture.

Notre conseil : Privilégiez le bidon métal pour une conservation optimale de votre huile d’olive.

 

Quelle durée de conservation de l'huile d'olive ?

L'huile d'olive extra vierge n'a pas de date stricte de péremption. Elle ne se périme pas. Cela signifie que sa DLUO (Date limite de consommation optimale) n'est qu'une indication pour préciser jusqu'à quelle date l'huile d'olive conservera toutes ses saveurs. C'est au moment de la mise en bouteille, que l'entreprise concernée indique sur l'étiquette la date à partir de laquelle l'huile d'olive va commencer à perdre en qualité. En général, l'huile d'olive se conserve plusieurs mois après sa fabrication, mais cela peut monter à 18 mois selon la qualité de l'huile.
Une fois la DLUO passée, les saveurs de l'huile d'olive extra vierge diminuent à mesure que le temps passe. Il faut la conserver de préférence dans les 18 mois qui suivent sa mise en bouteille. Plus vous la consommez rapidement, plus vous bénéficiez de la puissance de ses arômes et de ses odeurs.

 

Partager sur :
Twitter icon
Facebook icon